DE RETOUR DE PARIS

La semaine passée, comme chaque année à la même période, nous étions à Paris avec Monsieur.

Nous étions à Paris l’an passé

img_3528

Je déteste les gens qui, face à une atrocité dans le monde, disent « ça aurait pu être moi », tellement égoïste, tellement ridicule. C’est comme si on tentait de se remettre au centre de l’attention alors que non, ce n’était pas nous.

Le 13 novembre 2015, Monsieur et moi rentrions d’un merveilleux séjour parisien. On avait vraiment profité, il faisait particulièrement beau pour un mois de novembre, pas de pluie, un beau soleil d’automne, de ceux qui donnent une vraie beauté aux monuments et au ciel. Nous devions prendre le train à la gare de Lyon et à notre arrivée sur place il venait d’y avoir une alerte à la bombe. Pour de beurre… C’est rentrés à Lausanne, autours de 22 heures que nous avons appris l’horreur qui se déroulait en direct. Comme beaucoup de monde ce soir là, nous avons alors suivi l’évolution des événements pendant des heures.

On ignore ce qui nous prend, une espèce d’entrain macabre, d’envie d’en apprendre plus, de savoir jusqu’où la monstruosité ira. Nous avons regardé des directs des heures durant pour reprendre le lendemain.

J’avais prévu d’écrire un article la semaine suivant notre arrivée et puis je ne m’en suis pas sentie le droit. Qui est-on pour s’exprimer, maladroitement forcément, sur la haine, la mort, la violence, la tristesse, les larmes, le sang, le dégoût? Comment dire quoi que ce soit d’intelligent ou d’utile alors que la barbarie n’engendre que la stupéfaction et l’hébétement?

Cette année, Paris était différente…

Nous sommes retournés à Paris en ce mois de novembre, sur les mêmes dates que chaque année (pour l’anniversaire de Monsieur qui a lieu tous les ans à la même date justement ^^). Les fouilles à l’entrée de tous les magasins (pas forcément très sérieuses), l’ambiance parfois un peu inquiète quand on est dans des lieux publics, Paris a changé.

Le 13 novembre dans les rues, des affiches rappellent le triste anniversaire. Il fait vraiment moche. L’ambiance est celle d’une fin du monde en pire – c’est à dire que les gens que tu croises évitent ton regard et on l’air d’avoir perdu un proche, sauf les touristes chinois…

… et semblable en même temps

Dans la rue Montorgueil on ne peut que constater que les terrasses sont bondées et ça fait chaud au coeur.

Cette année on aura fait la même chose que tous les ans: manger, rire, se promener, faire du shopping, manger, boire des coups (et parfois faire des trucs culturels)… moi la parano, j’aurai quand même examiné les sorties de secours de manière assez systématique.

La vie reprend ses droits.

img_5107

Fluctuat nec mergitur

 

 

Publicités

I’M BACK

Chers tous,

 

Comme certains d’entre vous l’auront peut-être remarqué, cela fait très longtemps que je n’ai pas publié d’article. Pire, je n’ai même pas terminé le dernier article que j’avais consacré à la saga du foot (regrets éternels).

Si j’ai autant délaissé la toile ces derniers temps, c’est parce que j’étudiais à un rythme effréné afin de me présenter à un important examen. J’ai stressé comme une dingue, bossé, bossé, stressé, bossé, passé les examens, stressé encore plus et puis… je suis partie en vacances en Espagne.

Quelques photos de mon calvaire:

14449908_10154547185304127_7833947986056828345_n

 

Enfin, j’ai la joie de vous annoncer que non seulement je suis de retour, mais qu’en plus, j’ai REUSSI ces examens donc vive la vie!

 

Ravie de vous retrouver,

 

Claire.

LES REGLES DU FOOT EXPLIQUEES A CEUX QUI N’Y CONNAISSENT RIEN MAIS QUI AIMERAIENT BIEN FAIRE SEMBLANT – 1. De quoi parler?

Vendredi, c’est l’EURO!!!

Tremblez, vous qui pensiez qu’Evra est un patch contraceptif (véridique par ailleurs), qui ne connaissez Cristiano Ronaldo qu’à travers les pubs pour sous-vêtements (pour ce rincer l’oeil, c’est ici), qui choisissez de passer devant la télé quand il y a un goal (« Mais crève charogne, j’ai raté l’action – Non il a pas marqué, mais il aurait pu! »), qui tentez de faire la conversation avec les vrais supporters, sans aucun succès (« Ils ont des grosses cuisses hein? » « T’as vu ces tatouages » « haha la gueule du gars, on voit qu’il marque souvent de la tête »).

8-10

Voici quelques idées pour vous permettre d’étonner vos proches par quelques remarques brillantes:

1.- De quoi parler?

Les fans de foot parlent… de foot

Pour t’intégrer, tu peux dire:

  • « Cette année, les Pays-Bas ne participent pas à l’Euro dis-donc! Quand on pense qu’ils ont inventé le football total, c’est quand même triste… » quand tu as lâché cette phrase, ne dis plus rien, tu risques de rompre le charme.
  • Quand un joueur touche le ballon avec la main (NDLR: il n’en a pas le droit) tu peux hurler « Et ça, c’était la main de Dieu? » et ricaner méchamment.
  • Quand un joueur tire vers le but et que le tir allait de toute manière pas entrer tu peux crier: « Même pas cadré looser »
  • « Le niveau des équipes nationales est quand même assez bas… moi je regarde que la Champions league normalement », après faut assumer…
  • On peut toujours pérorer sur l’arbitrage. A cet égard, on peut relever, quand l’arbitre prend une décision pour ton équipe (ou celle de tes amis) ou contre l’équipe adverse: « C’est finement arbitré » ou « bien vu, bel arbitrage », si l’arbitrage est faux mais en faveur de ton équipe, on se tait et on attend la suite. Si tu as un doute, calque ton comportement sur celui des autres. A l’inverse quand la décision pénalise ton équipe (ou celle de tes amis), il est de bon ton de crier « Crève, saloperie d’arbitre » ou « Sors tes yeux de ton cul » ou de t’en prendre à l’ensemble des arbitres: « Bande de bras cassés ».
  • Sinon tu peux boire de la bière en faisant: « Chuttt… je regardeuh ». Ce qui laissera l’assistance dans le plus profond désarroi.

welovefootball

NB: les remarques du genre « Y a penaltyyyy » ou  « Fauteuhhh »seront évoqués dans le chapitre suivant qui porte sur les règles du football…

Les fans de foot ne parlent pas de…

  • La vie privée de Cristiano Ronaldo: La star du Réal (CR 7 comme l’appellent affectueusement les midinettes de son fan club) aime bien les hommes marocains il paraît… mais les fans de foot sont-ils prêts à ouvrir les yeux et à accepter le crampon pour tous? Rien n’est moins sûr.
zoom-ronaldo

Si tu veux briller en société, sache-le: CR7 c’est l’abréviation de Cristiano

  • Le physique des joueurs: oui, c’est tentant, mais non, le fan de foot ne fait pas l’apologie des muscles de tel et tel, ni la critique du gel de tel autre. C’est triste mais c’est comme ça. Il y a des choses qui sont sacrées.
  • La faim dans le monde ou tout autre problème sociétal: ce n’est pas le lieux…

BANDE ANNONCE – LE FOOT EXPLIQUE A CEUX QUI N’Y CONNAISSENT RIEN MAIS QUI AIMERAIENT BIEN FAIRE SEMBLANT

A L’OCCASION DE

L’EURO 2016,

JE VOUS PROPOSE DE DÉCOUVRIR EN MA COMPAGNIE LE FOOTBALL AFIN QUE CETTE ANNÉE VOUS SOYEZ PRÊT(E) A AFFRONTER LE BALLON ROND (ou pas)

Ce sera le thème de quelques articles à venir sur le blog! Alors oui, ce sera plein d’a priori, ce sera méchant, ce sera gratuit… Vous êtes prévenus!

 

 

enhanced-24658-1394668041-9

Oui, le sport ça plaît aussi aux filles et non les hommes ne sont pas que/tous des c***…

LE BLOG LA VIENCLAIRE A UN AN

Cela fait maintenant un an que j’étale mes états d’âme, mes interrogations, mes critiques avec une certaine incohérence.

Sans vouloir faire un bilan de cette expérience que je mène en dilettante, je peux dire que j’ai été surprise, moi qui pour la première fois tenait un blog, de découvrir à quel point les articles sont parfois longs à rédiger. Je ne me rendais pas compte, lorsque j’ai commencé, du travail que cela demanderait. J’essaie également de préserver un équilibre entre mes opinions et mes idées, sans faire sans arrêt du moi-je moi-je moi-je. J’espère y parvenir, mais ce n’est pas toujours facile.

IMG_2074

En tout cas, je profite de l’occasion qui m’est donnée pour remercier chaleureusement les personnes qui me suivent ou celles qui, par le plus grand des hasards, se trouvent égarées sur ce site. J’espère qu’ils ont du plaisir!

Claire.

ET TOI, T’AS EU QUOI POUR LA SAINT-VALENTIN?

Alors oui, on est un peu tard pour en parler vu que la Saint-Valentin c’était dimanche dernier, mais au moins je ne vous aurai pas influencé en vrai je suis un peu à la bourre.

Voici une liste de cadeau de Saint-Valentin qui vous rappelleront peut-être des souvenirs.

1.- Le trop classique

Les chocolats, les fleurs, c’est ce qu’on offre généralement à la Saint-Valentin. Mais c’est déjà vu non? Dans le genre je me suis pas cassé la nénette (« comment ça tu es allergique au pollen? »), ça se pose là.

Boîte-chapeau

3. – Le trop égocentrique

C’est vrai pour la Saint-Valentin, pour Noël ou pour son anniversaire, ce n’est pas (censé être) pour vous. Donc le robot ménager dont vous rêvez, c’est NEIN!

belle-and-gaston-beauty-and-the-beast

Non, il ne voulait pas un livre pour la Saint-Valentin, encore une fois, Belle n’a pensé qu’à elle!

3.- Le trop trop

OK, c’est la Saint-Valentin et on est content (enfin, surtout si on est fleuriste, chocolatier ou restaurateur), mais bon, gardons à l’esprit que trop de romantisme tue le romantisme, c’est la Saint-Valentin pas la fête du kitch. Une demande en mariage pourrait attendre une date qui n’appartiendra qu’à vous.

Bonus.- Le trop hors sujet

La pilule qui parfume les pets (véridique), le déodorant, la crème anti-rides, la séance de relooking… mieux vaut être délicat avec son/sa dulciné/e pour la Saint-Valentin.