VERSAILLES – LA NOUVELLE SERIE DE CANAL PLUS

Cette fin d’année, j’ai énormément bassiné Monsieur au sujet d’une série que j’avais envie de voir… Versailles. Il faut dire que Canal+ n’a pas lésiné sur les publicités et les effets d’annonce.

x240-18T

Je dois avouer que j’aime beaucoup l’histoire, les films en costumes, la royauté, Point de vue images du monde et Stéphane Bern. Une série à Versailles avec les costumes et les décors de rêve… il n’en fallait pas plus pour que je fasse du visionnage de cette série un objectif.

Après que Monsieur a lutté quelques temps (le temps raisonnable à dire que j’étais quand même une chieuse (oui Madame)), il a finit par céder. Finalement, sans que j’insiste du tout, nous avons vu toute la première saison (10 épisodes de 50 minutes) en deux jours.

Résumé

Louis XIV est un peu stressé de la vie. Il a 28 ans et de sa jeunesse traumatisée par la fronde, il est ressorti paranoïaque. Son idée: déplacer sa cour à Versailles, qui n’est alors qu’un relais de chasse au milieu d’étangs, pour mieux diriger le pays. Autours de lui, son frère Philippe souffre de rester toujours exclu du pouvoir. Auprès de son amant le Chevalier de Lorraine, il trompe son désarroi et sa rancœur.

ob_00e116_7321

George Blagden est Louis XIV

La série se concentre sur la rivalité des deux frères et sur les difficultés du roi soleil d’imposer son autorité aux nobles. Complots, trahison, poison, coucherie, la série aborde de nombreux épisodes célèbres de l’histoire de France.

Critique

Comme bon nombre de série contemporaine, la série Versailles est très violente. Il y a également beaucoup de scènes de sexe explicites. Voilà pour l’avertissement aux âmes sensibles. A mon avis, tant la violence que l’érotisme ne sont pas nécessaires, mais bon… il faut croire que le public est forcément assoiffé de sang et de sexe débridé…

On est très vite pris par la série. Les acteurs jouent juste et les personnages sont convaincants (à une ou deux exceptions notables, on y reviendra).

Ce qui frappe surtout, c’est la magnificence des décors et des costumes. J’aurai aimé mettre encore plus de photos dans l’article, j’ai mis tout ce que j’ai trouvé de parlant.

Les bâtiments, les jardins, les pièces, tout est magnifique. Les plans en extérieurs sont vraiment beaux avec une lumière fantastique qui sublime des bâtiments que l’on connaît bien.

VERSAILLES SAISON 1

Ces décors permettent de bien prendre la mesure de la vie de cour.

Tournage Versailles

Les acteurs sont tous très beaux (parfois au détriment de toute crédibilité vu qu’on a des portraits… un tour sur Wikipédia a de quoi déconcerter). Ils sont rocks aussi, parfois ils marchent au ralenti, leurs longs cheveux qui ondulent sous le feu de l’action… pas super crédible. Les idéaux et motivations des personnages non plus quand on y pense.

Historiquement, je n’étais pas assez au clair sur l’histoire précise de Louis XIV ou de Versailles pour juger de la véracité des événements. Après avoir wikipédié à mort, je peux dire que les intrigues ont été simplifiées (probablement pour permettre à l’audience obsédée sexuelle et ultra-violente de suivre) et les dates un peu changées. La chronologie n’est ainsi pas très juste et certains événements pas tout à fait exacts. A cet égard, je vous signale le lien suivant que je conseille si vous souhaitez aller plus loin au niveau de la justesse historique (le rythme des vidéo est un peu lent par contre. Sinon, histoire de ne pas se décourager, il vaut peut-être mieux les visionner une fois que vous aurez vu la série en question).

Le personnage qui m’a le plus surprise et là petit spoiler, c’est la fille du médecin qui pour finir devient elle-même médecin de Louis XIV. J’y crois pas une seconde. En plus, le personnage étant visiblement fictif, je ne comprends pas très bien pourquoi il a été créé.

Tout-ce-que-vous-devez-savoir-sur-Versailles_article_landscape_pm_v8

En conclusion

Je me suis toujours fait la réflexion que la France avait une histoire riche et passionnante et qu’il était dommage que l’on n’en profite pas davantage pour faire des films ou des séries car la matière est là. Versailles vient satisfaire ce vœux.

Dans l’ensemble, il me semble que c’est une réussite. Pour une fois, la France ne paraît pas le parent pauvre de l’industrie télévisuelle et supporte bien la comparaison avec les séries américaines.

Une deuxième saison est d’ores et déjà annoncée. Je la regarderai avec plaisir.

Publicités

DOWNTON ABBEY

Aujourd’hui un petit tour par le monde de la télévision et d’une série encore mieux que Game of Thrones (mais très différente, je vous aurai prévenus…) Downton Abbey.

PHO5775147c-88ed-11e4-97ec-5aa6efad9a93-805x453

L’intrigue

Lord Grantham mène une vie paisible au milieu de ses domestiques qui repassent son journal et l’habillent quatre fois par jour. Sa vie est loin d’être aussi idyllique qu’il n’y paraît, en effet, il n’a que des filles. Or, en Angleterre, une fille ne peut pas hériter du titre de son papa (c’est encore le cas actuellement si jamais) et le père de Lord Grantham a lié juridiquement le titre, le domaine (de Downton Abbey donc) et l’argent que Lady Grantham a apporté comme dote avec ses valises des Etats-Unis (notre Comte était en effet très intéressé étant jeune).

La série commence ainsi le jour du naufrage du Titanic: les deux héritiers de Lord Grantham: son cousin et le fils de ce dernier viennent de disparaître dans l’Océan. Qui va donc hériter du titre et décider de la destinée des trois filles du comte (et du domaine accessoirement)?

Au fur et à mesure des épisodes, c’est deux mondes que nous découvrons: celui de la riche aristocratie anglaise et celui de ses domestiques. Deux mondes qui, avec les bouleversements du nouveau siècle et de la Grande Guerre vont être amenés à changer considérablement. Romance, lutte de pouvoir au sein du personnel, émancipation des femmes, clivages sociaux, changements politiques et sociétaux, tels sont, parmi tant d’autres, les principaux thèmes abordés par cette série fleuve.

Pourquoi on aime ça?

  • Le côté série chorale est très réjouissant: il y a beaucoup de personnages et on adore ça;
  • Les tenues sont à couper le souffle, les robes, qui évoluent au fil des saisons sont une vraie réjouissance;

downtonabbey2013

Highclere-Castle-1024x682

  • Les tenues;

Sybil-in-Downton-Abbey

  • Maggie Smith est drôle et enjouée comme on l’aime (surtout en anglais), plus tard elle nous réserve de beaux duos avec Shirley MacLaine;
  • L’humour so british;
  • Les relations entre les protagonistes qui sont décrites avec beaucoup de réalisme;
  • Les tenues;

Downton_Abbey_s1_d1_00265

  • Les tenues.

mast-da-s5-ep4-fashion-ss-08-scale-690x390

downton-abbey-1-800

Même Kate est fan